Monument au 152e Régiment d’Infanterie

Victor-Charles Antoine (sculpteur), Monument au 152e Régiment d’Infanterie, 1921-1954, bronze, Hartmannswillerkopf, photographie Loïc Beck, 2013

Victor-Charles Antoine (sculpteur), Monument au 152e Régiment d’Infanterie, 1921-1954, bronze, Hartmannswillerkopf, photographie Loïc Beck, 2013

Le monument du 152e Régiment d’Infanterie au Hartmannswillerkopf (Vosges, Haut-Rhin) est l’œuvre du sculpteur Victor-Charles Antoine (1881-1959), qui a participé aux combats dans cette unité durant la Première Guerre mondiale.
Après de violents mais victorieux combats au Spitzemberg et à Steinbach, le régiment s’est engagé dès le mois de mars 1915 au Vieil-Armand. Il s’y rendit célèbre en s’emparant du sommet au prix d’énormes pertes, et fut, dès lors, surnommé régiment du « Diable » et ses soldats les « Diables Rouges ».
Victor-Charles Antoine décida en 1919 de construire un monument en hommage à ses camarades sur le site de la bataille. Un sentier y fut aménagé pour acheminer les matériaux nécessaires à l’édification. Assisté de vingt-cinq poilus, il fit combler un trou entre deux gros rochers afin de constituer une assise suffisamment grande pour y fixer le bronze. Le monument fut inauguré en 1921. Détérioré par les Allemands lors de la Seconde Guerre Mondiale, quelques vestiges furent cependant sauvés et permirent au sculpteur de le restaurer en 1954.
Située au pied de l’Aussichtsfelsen (rocher Hellé), qui offre une vue étendue sur toute la plaine d’Alsace, l’œuvre se compose d’un groupe de cinq soldats donnant l’assaut, baïonnette au canon et grenade à la main. Le monument salue l’héroïsme des soldats en figeant leur départ au combat. En bas du groupe sculpté, se trouvent trois plaques en bronze. Sur celle de gauche, on peut lire : « Ville de Munster 1914-1915 Hartmannswillerkopf », sur celle du centre avec des diables s’élançant à l’attaque : « Aux vaillants du quinze-deux tombés en Alsace », et sur celle de droite : « Steinbach 1914-1915 Metzeral ».

Loïc Beck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *