Nach zehn Jahren : Väter und Söhne

John Heartfield, Nach zehn Jahren : Väter und Söhne, photomontage retouché, Berlin, Akademie der Künste
© The Heartfield Community of Heirs / ADAGP, Paris, 2013

John Heartfield, Nach zehn Jahren : Väter und Söhne, photomontage retouché, Berlin, Akademie der Künste
© The Heartfield Community of Heirs / ADAGP, Paris, 2013

En Allemagne, le dixième anniversaire de l’entrée en guerre avait suscité d’importantes manifestations pacifistes auxquelles des artistes comme Käthe Kollwitz, George Grosz ou Rudolf Schlicher avaient pris part en livrant des œuvres pour des portfolios collectifs dont le bénéfice des ventes était destiné aux victimes de guerre. John Heartfield, co-fondateur du Club Dada de Berlin et membre du Parti communiste allemand, avait également exprimé à de nombreuses reprises sa critique acerbe de la guerre et des intérêts qui y étaient attachés. Dans ce photomontage, il comparait un alignement de squelettes, victimes du nationalisme velléitaire de l’Empire, à une colonne d’enfants prématurément armés en marche vers un nouveau conflit que tout laisser présager.