Kleine Grosz Mappe

John Heartfield, montage pour Kleine Grosz Mappe, in Neue Jugend, Berlin, juin 1917, Collection Akademie der Künste, Berlin
© The Heartfield Community of Heirs / ADAGP, Paris, 2013

John Heartfield, montage pour Kleine Grosz Mappe, in Neue Jugend, Berlin, juin 1917, Collection Akademie der Künste, Berlin
© The Heartfield Community of Heirs / ADAGP, Paris, 2013

La revue berlinoise Neue Jugend est liée à l’apparition des éditions Malik en 1917, qui constitueront la première structure de diffusion du Club Dada de Berlin. Revenu du front occidental, et constatant que l’essentiel de la presse artistique et littéraire s’était alignée sur le discours de guerre, le jeune écrivain Wieland Herzfelde, décide de reprendre ce petit mensuel étudiant en déjouant la censure, pour en faire, avec George Grosz et son frère John Heartfield, un nouveau lieu d’expérimentation graphique et politique de tendance pacifiste. Grâce à ses aides financières, Herzfelde produit une édition soignée, privilégiant la qualité de composition et d’impression, qui peut être tirée à 3.000 exemplaires. Le numéro de juin 1917 annonce la publication du premier portfolio de Grosz, par un collage réalisé par Heartfield. Rapprochant dans un espace visuel éclaté des fragments de mots et des caractères hétéroclites, ce petit encart constitue le point de départ des recherches de Dada Berlin dans le domaine du collage.