Sturm auf ein Fort

Erich Büttner
Sturm auf ein Fort
Lithographie pour Kriegszeit, Künstlerflugblätter, n°15, 2 décembre 1914

Erich Büttner
Sturm auf ein Fort
Lithographie pour Kriegszeit, Künstlerflugblätter, n°15, 2 décembre 1914

La revue Kriegszeit est publié d’août 1914 à mars 1916, avant que ne lui succède le titre Der Bildermann, d’obédience plus clairement pacifiste. Fondée par le marchand et éditeur Paul Cassirer, président de la Sécession berlinoise, l’hebdomadaire assure une certaine présence de la littérature et des arts dans le paysage éditorial des années de guerre. Sa ligne trahit cependant un positionnement contradictoire, oscillant entre un patriotisme convenu et l’amorce d’un propos pacifiste qui peut s’expliquer par la francophilie, refoulée dans les premiers temps de la guerre, de son directeur et de certains de ses contributeurs.
La revue publie également des artistes d’obédiences différentes, allant du respecté Max Liebermann, grand représentant de l’art allemand du tournant du siècle à Käthe Kollwitz, dont le réalisme social marquera l’imagerie pacifiste. On y trouve également quelques figures de la modernité, comme Max Beckmann qui livre un portrait de son beau-frère blessé en novembre 1914. Moins connu, le berlinois Erich Büttner a été un contributeur régulier de la revue, remettant des vues de scènes de bataille ou de paysages dévastés.