Dazzled Ships At Leith

Cecil King, Dazzled Ships At Leith, aquarelle sur papier, 1918, Imperial War Museum, Londres

Cecil King, Dazzled Ships At Leith, aquarelle sur papier, 1918, Imperial War Museum, Londres

Au début de la Première Guerre mondiale, la flotte britannique était la plus importante du monde, mais a rapidement essuyé de sérieuses défaites face aux sous-marins allemands. Pour se prémunir contre les attaques ennemies, la Royal Navy a mis en œuvre le camouflage défensif à partir de l’été 1917. L’on doit à l’artiste et illustrateur Norman Wilkinson d’avoir imaginé le principe du camouflage de navires de type « Dazzle », dont le principe est moins de dissimuler que de troubler la perception des formes générales et de la position du navire afin de le soustraire aux tirs ennemis. Il développe ainsi des motifs complexes et entrecroisés, reprenant les représentations fractales imaginées par l’avant-garde londonienne vorticiste dont certains membres, comme le peintre Edward Wadsworth, avaient également rejoint les ateliers de camouflage.
Cette aquarelle de Cecil King, peintre de guerre, représentant des navires camouflés à quai, témoigne de l’intérêt que pouvaient porter les artistes à ces formes inédites, surgies dans un paysage familier.